En automne 1983, un groupe de personnes issues de la Pastorale Evangélique Romande fonde la Fédération Romande d’Eglises et Œuvres Evangéliques (FREOE) qui a pour but d’offrir à ses membres une plate-forme de dialogue afin de favoriser l’unité du mouvement évangélique et sa prise en considération par les médias, les autorités politiques et les Eglises historiques.

L’élaboration de la nouvelle Constitution vaudoise tient compte de la dimension spirituelle de l’être humain, de la possible contribution des communautés religieuses à la transmission de valeurs fondamentales avec la possibilité d’être reconnues d’intérêt public. Ceci a stimulé la FREOE et les principales Fédérations évangéliques vaudoises pour demander cette reconnaissance.

Le 10 janvier 2003, dans cette perspective, la Fédération évangélique vaudoise (FEV) est créée.

En juin 2006, la FREOE est dissoute ; elle fusionne avec l’Alliance évangélique romande pour donner naissance  au Réseau évangélique suisse (RES).

En novembre 2013, la Convention sur l’utilisation des lieux de culte entre l’EERV et la FEV est renouvelée pour une durée indéterminée.

Le 30 novembre 2016, la Fédération évangélique vaudoise a profondément modifié ses statuts pour pouvoir déposer la demande de reconnaissance. En effet, les membres sont dorénavant des communautés locales vaudoises ; auparavant, c’était les Fédérations qui étaient membres.

 

Plus d’infos sur le mouvement évangélique : « Historique du mouvement évangélique Vaud »